Passer au contenu

/ Faculté de pharmacie

Rechercher

5e Forum pour l'avancement de la pratique pharmaceutique

Votre rôle de pharmacien s'est bonifié au cours des dernières années. Vos responsabilités de prescripteur vous permettent d'occuper une place centrale dans notre système de santé. Le patient voit en vous un professionnel facilement accessible, capable de contribuer à la gestion de chacune des étapes de sa prise de médicaments.

S'agit-il d'un passage progressif vers une nouvelle mission ou d'un changement brusque qui a tout changé?

Le samedi 13 octobre, le FRAPP vous invite à réfléchir à l'impact de ces modifications sur votre pratique et à vous outiller pour répondre aux besoins de votre clientèle.

En plus de la conférence d'ouverture ayant pour thème le leadership donnée par Madame Diane Lamarre, voici un aperçu des thèmes qui seront traités :

  • Révision des médicaments chez l'aîné

  • Prise en charge complète de la pharmacothérapie

  • Impact de vos conseils professionnels sur les services de santé

  • Prescrire, mais aussi déprescrire!

Voici la programmation complète :

7h45     Accueil    /    8h30    Mot de bienvenue

Vous êtes les bienvenus dès 7h45 pour cette fascinante journée de réflexion. La doyenne de la Faculté de pharmacie, Lyne Lalonde, aura l’honneur de donner le coup d’envoi du forum en s’adressant aux participants lors de son mot de bienvenue.

8h45     Pour réussir le changement, il faut susciter l’adhésion - HA : 1h

Conférence d’ouverture

Les pharmaciens ont toujours fait preuve d'une grande capacité d’adaptation dans l'exercice d’une profession en constante évolution. C’est dans un contexte de manque d’accès aux soins que ces derniers doivent percevoir leurs nouvelles responsabilités. Le défi des influenceurs est de susciter leur adhésion. Mme Diane Lamarre, professeure titulaire de clinique et députée de Taillon, nous présentera ses observations sur le leadership et l’approche nécessaire dans ce dossier.

9h45   Pause réseautage

Profitez de ce 30 minutes de pause pour échanger avec les meilleurs de votre profession.

10h15   1re série d’ateliers - HA : 1h30

1. Quelle est l’incidence de vos conseils professionnels sur les services de santé?
 
Ramy Fahmy-Demian, directeur des relations avec l’industrie et services professionnels à l’AQPP, Léonie Rouleau, pharmacienne, Aude Motulsky, professeure adjointe de l'École de santé publique de l'Université de Montréal et Pierre-Marc Gervais, pharmacien propriétaire vous présentent les résultats d'une étude menée à l'été-automne 2017 dans des pharmacies communautaires. Elle avait pour objectifs d'évaluer la nature ainsi que le nombre de conseils réalisés par les pharmaciens et d'estimer l'effet de ces conseils sur la consommation des services de santé par les patients et leur impact économique.
 
2.  La révision des médicaments : un moment clé pour s’ouvrir au patient partenaire de soins
 
La révision des médicaments chez l’aîné est une opération complexe qui nécessite une connaissance approfondie des attitudes, capacités et volontés de la personne. Comment utiliser avantageusement les connaissances et compétences des patients et des proches pour évaluer efficacement la médication? Édith Fournier, formatrice de patients partenaires et Michel Tassé, pharmacien, témoignent de leurs expériences pour établir un tel partenariat.
 
3. Être pharmacien en 2018, c’est prescrire, mais aussi déprescrire!
 
En 2018, déprescrire est un sujet au goût du jour. Mais au fait, combien d’entre nous le faisons réellement de façon régulière? Cet atelier a pour but d’outiller les pharmaciens à pratiquer la déprescription quotidiennement et s’y sentir à l’aise : où commencer? Comment amorcer la conversation avec patients et collègues? Quels outils utiliser? En plus de répondre à ces questions, Cara Tannenbaum, gériatre, et Patrice Simard, pharmacien, détailleront les résultats de divers projets de recherche portant sur la déprescription menés en pharmacie, dont certains au Québec.
 
4. Projet PEPS : nouveau modèle incontournable de prise en charge complète de la pharmacothérapie en gériatrie
 
Le projet PEPS a développé et démontré par une recherche intégrée aux soins, un nouveau modèle de prise en charge dans lequel le pharmacien y est responsable de l'initiation du suivi et de l'ajustement de la pharmacothérapie. Ce modèle d’organisation du travail peut s’appliquer partout, y compris dans les centres privés. La méthode clinique du projet sera expliquée par Rachel Rouleau, pharmacienne, et la méthode simplifiée de révision de la pharmacothérapie mise à l'épreuve par les participants à l'atelier.

11h45   Lunch et cérémonie de reconnaissance des cliniciens associés Prix Excellence 2018

Comme à chaque année, la Faculté de pharmacie soulignera la contribution exceptionnelle des cliniciens associés à la formation des étudiants en pharmacie lors de la cérémonie de reconnaissance des cliniciens associés. Leur dévouement et leur générosité facilitent le développement des compétences requises à la profession de pharmacien dans un contexte pédagogique de partenariat unique et enrichissant. Ce colloque permettra à la Faculté de les remercier pour leur investissement dans la formation des futures générations de pharmaciens.

Marie-France Beauchesne,
professeure de clinique et responsable des programmes de perfectionnement professionnel en pharmacie

13h30   2e série d’ateliers - HA : 1h30

1. Quelle est l’incidence de vos conseils professionnels sur les services de santé?
 
Ramy Fahmy-Demian, directeur des relations avec l’industrie et services professionnels à l’AQPP, Léonie Rouleau, pharmacienne, Aude Motulsky, professeure adjointe de l'École de santé publique de l'Université de Montréal et Pierre-Marc Gervais, pharmacien, vous présentent les résultats d'une étude menée à l'été-automne 2017 dans des pharmacies communautaires. Elle avait pour objectifs d'évaluer la nature ainsi que le nombre de conseils réalisés par les pharmaciens et d'estimer l'effet de ces conseils sur la consommation des services de santé par les patients et leur impact économique.
 
2.  La révision des médicaments : un moment clé pour s’ouvrir au patient partenaire de soins
 
La révision des médicaments chez l’aîné est une opération complexe qui nécessite une connaissance approfondie des attitudes, capacités et volontés de la personne. Comment utiliser avantageusement les connaissances et compétences des patients et des proches pour évaluer efficacement la médication? Édith Fournier, formatrice de patients partenaires et Michel Tassé, pharmacien, témoignent de leurs expériences pour établir un tel partenariat.
 
3. Être pharmacien en 2018, c’est prescrire, mais aussi déprescrire!
 
En 2018, déprescrire est un sujet au goût du jour. Mais au fait, combien d’entre nous le faisons réellement de façon régulière? Cet atelier a pour but d’outiller les pharmaciens à pratiquer la déprescription quotidiennement et s’y sentir à l’aise : où commencer? Comment amorcer la conversation avec patients et collègues? Quels outils utiliser? En plus de répondre à ces questions, Cara Tannenbaum, gériatre, et Patrice Simard, pharmacien, détailleront les résultats de divers projets de recherche portant sur la déprescription menés en pharmacie, dont certains au Québec.
 
4. Projet PEPS : nouveau modèle incontournable de prise en charge complète de la pharmacothérapie en gériatrie
 
Le projet PEPS a développé et démontré par une recherche intégrée aux soins, un nouveau modèle de prise en charge dans lequel le pharmacien y est responsable de l'initiation du suivi et de l'ajustement de la pharmacothérapie. Ce modèle d’organisation du travail peut s’appliquer partout, y compris dans les centres privés. La méthode clinique du projet sera expliquée par Rachel Rouleau, pharmacienne, et la méthode simplifiée de révision de la pharmacothérapie mise à l'épreuve par les participants à l'atelier.

15h00    Pause breuvages

Un petit rafraîchissement avant de se lancer dans la dernière activité de réflexion de la journée.

15h15   Le pharmacien prescripteur : échanges et discussions avec des influenceurs

Plénière

À tour de rôle, les représentants des 5 organisations répondront à vos questions en lien avec le thème du FRAPP 2018 – Pharmacien prescripteur : évolution ou révolution?  Par exemple, avez-vous toujours voulu savoir si devenir pharmacien prescripteur a vraiment changé quelque chose en établissement? Si oui, les impacts ont-ils été mesurés? Quels obstacles ont rencontrés les pharmaciens salariés? Ont-il trouvé des solutions?

Pierre-Marc Gervais, pharmacien propriétaire, diplômé en pharmacie de l’Université de Montréal et en gestion des HEC Montréal, jouera le rôle de modérateur pour cette discussion.

Panélistes :

Manon Lambert, directrice générale et secrétaire de l’OPQ

Linda Vaillant, directrice générale de l’APES

Christophe Augé, président de l'APPSQ

Denis M. Roy, président de l'ABCPQ

Représentant à confirmer, AQPP

16h30   Cocktail réseautage

Après une journée de discussions éclairantes et de réflexions judicieuses, restez avec nous pour réseauter avec vos collègues du milieu de la pharmacie.

4 heures de formation continue admissibles (HA)

Lieu

Université de Montréal, Pavillon Jean-Coutu
2940, chemin de Polytechnique Montréal (Québec)

  Plan du site
  

Stationnement : Garage Louis-Colin, entrée sur chemin de la Tour et stationnez à l’étage supérieur. 17 $/jour, argent comptant, Mastercard ou Visa. Gardez votre billet pour effectuer le paiement dans un guichet à l'intérieur du Pavillon Jean-Coutu. Vous devrez insérer ce billet validé à la sortie du stationnement.

Métro : Université de Montréal

  • Suivre les pancartes jusqu'au Pavillon Jean-Coutu. Une marche d'environ 15 minutes.

Hôtel suggéré le plus proche de l'événement : Terrasse royale

Pour toutes questions, veuillez écrire à : FRAPP@agora-event.com.
Téléphone :  (418) 951-3546

Veuillez noter que les inscriptions sont réservées aux pharmaciens, mais qu'il sera possible d'ouvrir les inscriptions en septembre aux étudiants si des places sont encore disponibles.

* L'événement est gratuit pour les cliniciens associés actifs de la Faculté de pharmacie de l'Université de Montréal, c'est-à-dire un clinicien associé ayant reçu au moins un stagiaire depuis le 1er septembre 2015, un clinicien associé pour qui la Faculté de pharmacie a assigné un stagiaire entre le 4 septembre 2018 et le 30 avril 2019 ou un clinicien associé ayant offert des disponibilités pour recevoir un stagiaire pour la période du 4 septembre 2018 et le 30 avril 2019. L'inscription est requise. Le nombre de places est limité.

Mise à jour : 11 juillet 2018

DateDate
LieuLieu
CoûtCoût