Passer au contenu

/ Pharmacie 100 ans d'excellence

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Médecine haute définition : une 3e Grande conférence éclairante

Se terminait aujourd’hui la 2e demi-journée de conférences avec notamment un mot du ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Pierre Fitzgibbon

Pendant 2 demi-journées animées par Sophie-Andrée Blondin, animatrice du magazine scientifique Les années lumière sur ICI Radio-Canada Première, 15 conférencières et conférenciers de renom ont discuté de l’étendue de l’utilisation des données bioinformatiques massives, de leur génération à leur intégration dans notre système de soins.  Ces présentations fascinantes ont permis de faire le point et jeter un regard sur un futur très rapproché. 

Notre doyenne, Lyne Lalonde, les a remerciés dans son mot de clôture. « Grâce à vous, nous avons une bien meilleure compréhension des différents enjeux entourant la médecine haute définition.  Vous faites un travail essentiel et c’est pourquoi nous voulions vous entendre sur votre vision » a-t-elle déclaré. 

Parlant de l’utilisation des données bioinformatiques massives et des nouvelles technologies, notre recteur Daniel Jutras a souligné les progrès réalisés dans notre institution ainsi qu’au Québec en ajoutant « la question est de savoir qui seront les innovateurs? Qui fera avancer ce domaine incroyablement prometteur? Quelles seront les communautés qui profiteront des retombées en matière de santé, d’emploi et de création de richesse. À cette question, je crois que l’on peut s’avancer à répondre que le Québec et Montréal sont solidement dans la course. » 

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Pierre Fitzgibbon est venu conclure la Grande conférence en nous partageant la vision de son gouvernement pour ce domaine majeur en sciences de la vie. « L’avènement du numérique dans le domaine de la santé sera sans aucun doute le prochain vecteur majeur de transformation et c’est déjà commencé. Notre gouvernement a donc la ferme intention de continuer d’appuyer l’essor de l’innovation du numérique et de l’intelligence artificielle dans plusieurs secteurs d’activités. Hisser le Québec au rang des principaux concepteurs, utilisateurs et exportateurs de solutions d’intelligence artificielle est tout à fait possible » a-t-il rappelé. 

La Faculté de pharmacie de l'Université de Montréal tient à remercier tous ses partenaires pour l'événement ainsi que toutes celles et ceux qui ont travaillé à sa réalisation, que ce soit le comité organisateur, l'équipe technique ou l'équipe des communications.