Passer au contenu

/ Pharmacie 100 ans d'excellence

Rechercher

Navigation secondaire

Découvrez celles et ceux qui ont fait une différence majeure dans le parcours de notre Faculté

Ce groupe est constitué de pharmaciens, de grands chercheurs et bâtisseurs, ainsi que de professionnels en développement du médicament, d’enseignants, de philanthropes, de jeunes influenceurs et, finalement, de membres du personnel facultaire.
 
Au terme d’un processus rigoureux de plus de douze mois, les candidats sélectionnés par leurs pairs, les étudiants ou la communauté facultaire devaient répondre à certains critères : contribution marquante et significative à la pratique de la pharmacie, à la recherche, à l’enseignement, au développement et au rayonnement de la Faculté, à la vie facultaire et étudiante ou à la valorisation des découvertes sur le médicament ou à leur application dans le domaine privé ou public et ce, au niveau facultaire, national ou international. Composé de 12 membres, le comité de sélection était présidé par monsieur Michel Saucier.
 
Les nominations ont été le fruit d’une procédure complexe et les choix ont été difficiles à faire. Des sondages ont été faits auprès de pharmaciens, du personnel de la Faculté, d’étudiants et de collaborateurs. Les propositions de mise en candidature ont été étudiées à partir des critères énoncés auparavant. Le comité a également tenu compte des recherches et des publications effectuées par le personnel enseignant au cours des cinquante dernières années. Par la suite, une liste de cent personnalités a été constituée puis soumise au comité du centenaire pour une validation finale. De nombreuses candidature de grande valeur ont malheureusement dû être mise de côté, par souci de nous en tenir à 100 ambassadeurs et ambassadrices.
 
Nous mettrons de l'avant chaque récipiendaire graduellement au cours des prochaines semaines, et ce, jusqu’en mai 2020. Vous pouvez dès maintenant consulter plus bas la liste de l'ensemble des ambassadeurs et ambassadrices.

Veuillez noter que certains et certaines récipiendaires ont préféré que nous ne dévoilions pas leur nomination.
 
Voici donc ces grands de notre histoire :

Mise à jour : 5 décembre 2019

André ARCHAMBAULT

Doyen de la Faculté de 1965 à 1968, André Archambault est diplômé du baccalauréat en pharmacie en 1954, puis d’un doctorat en pharmacie (biochimie) de la Faculté de pharmacie de Paris. Sa thèse sur les glucides lui mérite la médaille d’or de l’Académie de pharmacie de France.

Après avoir été doyen, M. Archambault occupe ensuite le poste de vice-recteur aux affaires académiques et aux projets spéciaux de l’Université de Montréal et contribue de façon très importante au fonctionnement et au développement de l’Université et de ses organismes affiliés. De retour à la Faculté, il décide de poursuivre sa carrière scientifique en développant les domaines de la pharmacie socio-économique.

Membre du Conseil supérieur de l’éducation, il a de plus présidé le groupe ministériel du Ministère de l’Emploi et de la Solidarité Sociale (M.E.S.S.) de travail sur la tâche de professeur d’université, sous la dénomination « Rapport Archambault ». Président du Bureau d’examen national en pharmacie, il a également été membre du International Board of Review du Alberta Heritage Fondation for Medical Research. Il est récipiendaire de nombreux prix dont un certificat de mérite du Conseil de recherches médicales du Canada ainsi qu’un diplôme honorifique du Collège des médecins de famille du Canada et de l’Association pharmaceutique canadienne.

Julien BRAUN

Diplômé en pharmacie et d’un doctorat en sciences pharmaceutiques de l’Université catholique de Louvain en Belgique en 1956. Il a débuté sa carrière à la Faculté de pharmacie à titre de professeur agrégé en 1965 puis professeur titulaire en 1970, pour ensuite être nommé doyen de 1970 à 1982.

Il a été activement impliqué dans l'enseignement et a apporté une contribution importante à la littérature scientifique à titre de chercheur. Membre de nombreux comités et commissions de l'Université de Montréal et de l'Ordre des pharmaciens du Québec, il fut président de l'Association des doyens des facultés de pharmacie du Canada. Ainsi, il a hautement contribué à l'avancement de la profession pharmaceutique au Canada.

Aujourd’hui, le Prix Julien-Braun de l’Association des pharmaciens en établissement de santé (APES) est remis à un résident ou à une résidente en pharmacie de la Faculté de pharmacie de l'Université de Montréal qui s'est le plus distingué au cours de sa maîtrise, en maintenant la meilleure moyenne cumulative, incluant les stages et les cours.

Joseph CONTANT

Scientifique dans l’âme, il amorça sa carrière en 1865 en tant qu’apprenti pharmacien et poursuivi sa formation à la Faculté de médecine de McGill puis au Montreal College of Pharmacy.

Grand entrepreneur, il a été à la tête de l'une des plus importantes pharmacies de Montréal dès 1880.

Il a également été parmi les premiers francophones à avoir été membre de l'Association pharmaceutique qu'il a présidée de 1889 à 1891 puis de 1891 à 1895.

Canadien français fier et engagé, il dirige la première école de pharmacie francophone au Québec, l’École de pharmacie de l’Université Laval à Montréal. Il devient, en 1919, le premier doyen de l’École de pharmacie de l’Université de Montréal.

Jacques GAGNÉ

Jacques Gagné est titulaire d’un B.A., d'un B. Sc. (pharmacie), d’une maîtrise et d’un doctorat en pharmacologie de l’Université de Montréal. Il a été professeur à notre Faculté, dont il a été le doyen de 1982 à 1990.

Très impliqué dans son milieu, il a d’abord été administrateur et vice-président de l’Ordre des pharmaciens du Québec, puis président de l’Association des facultés de pharmacie du Canada, de l'Association des doyens des Facultés de pharmacie du Canada et vice-président co-fondateur de la Conférence internationale des Facultés, Écoles et Institut de pharmacie d'expression française.

Jacques Gagné a mené sa carrière au sein de plusieurs organisations, notamment comme directeur général fondateur de l’Institut de recherche en pharmacie industrielle. Il a également été l’un des fondateurs et le secrétaire-trésorier de PharmaVision Québec, puis directeur général fondateur de la Fondation Frosst pour les soins de santé. Il a présidé le conseil de plusieurs entreprises dont le Fonds d'assurance responsabilité de l'OPQ. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles et scientifiques. Il a participé à l'organisation de congrès nationaux et internationaux et est consultant auprès d’organismes et d’entreprises des secteurs public et privé.

Jacques Gagné est actuellement vice-président du Conseil d’administration de Montréal InVivo.

Robert GOYER

Diplômé de la promotion 1962, monsieur Robert Goyer a mené une carrière de près de 40 ans à l’Université de Montréal pendant laquelle il a été doyen de la Faculté de pharmacie de 1994 à 2000. Il compte de nombreuses réalisations qui témoignent de son dynamisme et de son esprit avant-gardiste parmi lesquelles nous pouvons mentionner la création de chaires dotées à l’aide de contributions de l’industrie pharmaceutique.
La réalisation dont il est le plus fier est la création d’une équipe de cliniciens-associés constituée de pharmaciens des milieux hospitaliers et communautaires qui acceptent de recevoir une formation afin de mieux superviser et former les étudiants en stage.

Récipiendaire en 1997 du prix Louis-Hébert, décerné par l’Ordre des pharmaciens du Québec, ainsi que du prix Pharmacien de cœur et d’action, de L’actualité pharmaceutique, en 1999, M. Goyer peut, à juste titre, être considéré comme un pharmacien pionnier qui a innové, au service de ses collègues de la Faculté et de la profession.

Alfred F. LAROSE

Alfred Fervac-Larose est diplômé du baccalauréat de pharmacie de l’Université Laval de Québec en 1908 et devient professeur agrégé de l’École de pharmacie à Montréal dès 1909. Il poursuit sa carrière professorale à l’École de pharmacie devenue Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, en devenant professeur titulaire en 1942, puis doyen de 1947 à 1960.

M. Larose fut nommé docteur Honoris Causa de l’Université de Montréal en 1950, et président honoraire de Poulenc Limitée en 1963 après en avoir été le président en 1956.

Entouré d’une famille de professeurs et de pharmaciens, Alfred Fervac-Larose était ainsi le gendre du premier doyen de l’École de pharmacie Joseph Contant, il avait pour frères un professeur de la CECM et un pharmacien et fut le père du futur doyen de la Faculté de pharmacie Roger Larose.

Roger LAROSE

Pharmacien diplômé de la Faculté en 1932, il a fait carrière à la fois comme professeur à la Faculté mais aussi dans l’industrie pharmaceutique en intégrant dès 1936 Ciba Compagnie Limitée (devenue par la suite Ciba-Geigy Canada Limitée). Doyen de 1960 à 1965, il devint ensuite vice-recteur à l'administration de l'UdeM de 1969 à 1979. Pendant ce même temps, il occupait divers postes de direction de 1968 à 1982 à Ciba-Geigy Canada Limitée, en tant que président, puis vice-président et président du Conseil d'administration.

Administrateur de divers centres hospitaliers au Québec et de l’Association canadienne des hôpitaux, il est le récipiendaire du George Findlay Stephen’s Award octroyé par cette dernière pour contribution exceptionnelle. Il était également membre correspondant étranger de l’Académie de pharmacie de France et membre honoraire de la Pharmaceutical Society of Great Britain. Monsieur Larose a reçu de nombreuses distinctions dont celle d’officier de l’Ordre du Canada en 1973.

Pas seulement pharmacien, M. Larose fut également président directeur général de l'Orchestre symphonique de Montréal pendant 2 ans, avant de devenir président de I Musici de Montréal de 1984 à 1990, puis président émérite jusqu'à son décès.

Alfred-J. LAURENCE

Alfred-J. Laurence est l’un des fondateurs en 1906 de l’École de pharmacie qui deviendra la Faculté de pharmacie en mai 1942. Il est le premier doyen de la Faculté de pharmacie.

Il restera professeur de pharmacie galénique, chimique et de titrimétrie pendant 42 ans. À une époque où la recherche pharmaceutique en est encore à ses balbutiements, il poursuit des activités de recherche qui l’amènent à publier ses résultats dans le Journal de pharmacie et de chimie de Paris. Il reçoit le titre de docteur en pharmacie de l’Université de Montréal en 1940.

Il exerce sa profession de pharmacien de 1892 jusqu’à 1935, à proximité de l’Université de la rue St-Denis.

 

Denise LECLERC

Première femme à porter le titre de doyenne de la Faculté de pharmacie, elle fut en poste de 1990 à 1994.

Bachelière en pharmacie, puis titulaire d'un doctorat de recherche en pharmacie, Mme Leclerc fut professeure à la Faculté de 1966 à 1970. Elle prit ensuite la présidence du tout nouveau Conseil consultatif de pharmacologie du Ministère des affaires sociales du Québec en 1971, où elle contribua notamment à l'implémentation du programme de remboursement des médicaments.

Elle rejoint Santé Canada en 1975 comme directrice du Bureau de la qualité des médicaments et y poursuivra sa carrière à différents postes de direction jusqu'en 1990.

Profondément engagée, elle fut membre de nombreux conseils d'administration tels le Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM) ou l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal, mais aussi présidente de l'Association des doyens des facultés de pharmacie du Canada (AFPC) et membre de nombreux comités consultatifs dans le domaine du médicament.

Récipiendaire du Mérite annuel des Diplômés de l'Université de Montréal en 1977, elle était demeurée très attachée à la Faculté et y revenait régulièrement à l'occasion de divers événements. Femme de tête et de cœur, elle reçut aussi le Prix pour services insignes de l'Association pharmaceutique canadienne en 1990 et fut nominée au titre de Femme de l'année dans le domaine de l'éducation en 1991.

Jean-Paul MARSAN

Diplômé de la Faculté de pharmacie en 1958, Monsieur Jean-Paul Marsan est reconnu pour son engagement auprès de son alma mater et son attachement à la profession de pharmacien.

Convaincu que l’interdisciplinarité professionnelle est essentielle dans les soins apportés aux patients, il a créé le prix Hippocrate en 2010 afin d'honorer les professionnels de la santé qui travaillent ensemble.
Grâce à sa forte implication, la Faculté de pharmacie a reçu de la part de Hoechst Marion Roussel Canada un don de 500 000 $ pour la création de la Chaire pharmaceutique sur l’utilisation des médicaments : politiques et résultantes. Il a aussi permis plusieurs autres dons de cette entreprise à la Faculté pour un montant totalisant plus de 200 000 $.

Monsieur Marsan a reçu notamment la médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération canadienne, la médaille de l’Université de Montréal et le titre de Fellow de l’Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ).

Pierre MOREAU

Pierre Moreau a obtenu un baccalauréat en pharmacie de l'Université de Montréal en 1988. Après avoir complété ses études supérieures et une formation postdoctorale en Suisse et à Montréal en pharmacologie cardiovasculaire, il a débuté sa carrière académique en 1997 comme professeur adjoint à son alma mater.

 

Il a reçu plusieurs subventions importantes et s’est vu remettre plusieurs prix à titre de jeune chercheur. En 2006, il devient professeur titulaire et doyen de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. Sous son leadership, la Faculté implante le premier doctorat professionnel en pharmacie au Canada, le baccalauréat en sciences biopharmaceutiques et le programme de qualification en pharmacie pour les pharmaciens étrangers.

 

En 2014, il devient doyen de la Faculté de pharmacie de l’Université du Koweït pour améliorer la formation professionnelle et contribuer à l’essor de la pharmacie dans ce pays du Moyen-Orient.

 

 

Marie PINEAU

Diplômée de l’Université de Montréal (baccalauréat en pharmacie et maîtrise en pharmacie d’hôpital), Marie Pineau a su marquer les esprits par son engagement envers la profession de pharmacien et le secteur de la pharmacie.

Au cours de sa carrière, elle a été membre du conseil du médicament du Québec pendant plus de dix ans et a également occupé plusieurs fonctions à l’Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ), notamment en tant que membre et présidente du comité conjoint OPQ-Collège des médecins du Québec, membre du conseil d’administration et première vice-présidente du comité administratif de l’Ordre.

Elle a été auteure ou coauteure de plus d’une quarantaine de publications dans les domaines de la pharmacie.

Marie Pineau se distingue aussi par le rôle qu’elle a exercé lorsqu’elle a présidé le comité sur l’organisation de la pratique de l’Ordre, dont le rapport a été à la base du projet de loi modifiant la Loi sur la pharmacie (Loi 41).

Romano SALVADOR

En 1954, il devient bachelier en pharmacie et en 1956, diplômé de maîtrise en biochimie de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. En 1959, il obtient son Ph. D. en chimie thérapeutique de la Purdue University en Indiana (États-Unis). De retour au Québec en 1959, il devient professeur à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. En 1965, il est nommé secrétaire de la Faculté de pharmacie en plus de ses tâches d’enseignement et de recherche. Le Dr Salvador a été vice-doyen de la Faculté de pharmacie de 1970 à 1976.

Dr Salvador a obtenu différents octrois de recherches entre autres, du Conseil de recherche médicale du Canada, de la Société de recherche sur le cancer inc. de Montréal ainsi que plusieurs octrois industriels. Il a obtenu des brevets en 1990, 1991 et 1996 pour la découverte d’un médicament anti-agressif et anxiolytique identifié sous le sigle CMS-500. Il a publié une trentaine d’articles scientifiques. Il a aussi dirigé 12 maîtrises es sciences, en plus de la direction de 6 étudiants doctorants. Dr Salvador s’est également intéressé dès les années 80 aux principes actifs des plantes médicinales. Durant sa carrière, sa passion et sa rigueur lui ont valu plusieurs mentions officielles de reconnaissances tant au niveau de ses pairs que de la part de ses étudiants.

Jérémie TREMBLAY

Après avoir complété son cours classique au Séminaire de Chicoutimi en 1952, Jérémie Tremblay poursuivit ses études à Montréal où il décrocha son diplôme de pharmacien en 1956.

D'abord représentant d'une compagnie pharmaceutique auprès des médecins du Saguenay, puis propriétaire de sa pharmacie pendant quelque temps, il revint à la Faculté pour satisfaire son désir ardent de compléter des études doctorales sous la direction du professeur André Archambault. Le Ph. D. qu'il obtint en 1964 fut le premier décerné à un étudiant en biochimie pharmacodynamique et clinique.

Devenu professeur à la Faculté l'année même, il le demeurera jusqu'à sa retraite en 1983, il occupa aussi le poste de doyen de 1968 à 1970.

Jacques TURGEON

Titulaire d'un doctorat en pharmacie de l'Université Laval et d'un postdoctorat en pharmacologie clinique de la Vanderbilt University de Nashville, il a notamment occupé le poste de responsable de la recherche à l'Institut de cardiologie de l'Hôpital Laval (1991 à 1998). En tant que doyen de la Faculté de pharmacie à l'Université de Montréal (2000 à 2005), il a dirigé la création de deux programmes : le doctorat de premier cycle en pharmacie (une première au Canada) et le baccalauréat en sciences biopharmaceutiques.

Tout en supervisant magistralement la construction des pavillons Marcelle-Coutu et Jean-Coutu, il a occupé le poste de vice-recteur à la recherche de l'Université de Montréal de 2005 à 2007. En tant que directeur du Centre de recherche du CHUM, puis directeur général du CHUM, il a participé à la création d'InterMed, un outil essentiel dans l'analyse thérapeutique en pharmacie communautaire.

Il est le récipiendaire de nombreux prix, dont Louis-Hébert et Excellence en enseignement.

De plus, Jacques Turgeon a reçu la mention de « professeur émérite ». Cette nomination souligne sa contribution exceptionnelle à la recherche, à l'enseignement, au rayonnement et au développement de notre institution.

Ambassadeurs et ambassadrices du centenaire

  • Archambault, André
  • Beauchesne, Marie-France
  • Benzrihem, Nadia
  • Bernatchez, Jean
  • Binette Marie-Claude
  • Bisaillon, Suzanne
  • Blais, Lucie
  • Boivin, Pierre
  • Bolduc, Bertrand
  • Bonneville Elmina
  • Braun, Julien
  • Bussières, Jean-François
  • Cardinal, Michael
  • Carle Sylvie
  • Chevalier, Raymond
  • Choquette, Gynette
  • Choquette, Judith
  • Coderre Emile
  • Colin, Patrick
  • Collin, Johanne
  • Contant, Joseph
  • Courchesne, Yves
  • De Denus, Simon
  • DeBlois, Denis
  • Do, Thikim
  • Ducharme, Murray
  • Ducharme, Pierre
  • Ferreira, Ema
  • Fillion, Anne
  • Fiset, Céline
  • Gagné, Jacques
  • Gariépy, Yves
  • Gervais, Pierre-Marc
  • Goyer, Robert
  • Lamarre, Diane
  • Lambert, Manon
  • Larose, Alfred F.
  • Larose, Roger
  • Laurence, Alfred J.
  • Laurier, Claudine
  • Leclerc, Denise
  • Lefebvre Patricia
  • Lefebvre, Marc
  • Letarte, Nathalie
  • Lordkipanidze, Marie
  • Mailhot, Claude
  • Mallet, Louise
  • Marchand, Brigitte
  • Marsan, Jean-Paul
  • Mathieu Andrée
  • Mayrand, Richard
  • McEwen, Jean
  • Moreau, Pierre
  • Nessim, Névine
  • Ong, Huy
  • Paradis, Robert-Georges
  • Parent, Marc
  • Perreault, Marc
  • Pharand, Chantal
  • Pineau, Marie
  • Robert, Pierre
  • Rosconi, Yves
  • Roy, Georges
  • Sabourin, Jean-Guy
  • Salvador, Romano
  • Savoie, Karina
  • Savoie, Michelle
  • Scattolin, Clara
  • Schnitzer, Mireille E
  • Schubert, François
  • Servant, Marc J
  • Sirois, Gérard
  • Stagg, John
  • St-Onge, Nicolas
  • Tanguay, Mario
  • Tannenbaum, Cara
  • Thiffault, Jean
  • Tremblay, Jérémie
  • Turgeon, Jacques
  • Vaillant, Linda
  • Vanier, Marie-Claude
  • Varin, France
  • Vezeau, Claude
  • White-Guay, Brian
  • Yamaguchi, Nobuharu