Passer au contenu

/ Faculté de pharmacie

Rechercher

Navigation secondaire

Chaire de recherche du Canada sur la signalisation de la réponse inflammatoire

Chaire de recherche du Canada

Responsables :

Autre courriel : marc.servant@umontreal.ca

Web : Autre site web

Travail 1 : 514 343-7966

Objet de la recherche
Comprendre la réponse immunitaire innée et examiner son rôle dans les maladies inflammatoires chroniques.

Importance de la recherche
Repérer de nouvelles cibles cellulaires pour traiter les maladies cardiovasculaires, néoplasiques et auto-immunes.

Comprendre le rôle de l’inflammation dans la maladie
Les maladies cardiovasculaires et néoplasiques (maladies associées à une croissance anormale des cellules) sont la principale cause de décès et d’invalidité au Canada. Malgré les progrès accomplis pour prévenir, déceler et traiter ces maladies, elles tuent des milliers de Canadiens et coûtent au système de santé des milliards de dollars annuellement.

On sait que l’inflammation joue un rôle important dans la constitution des maladies cardiovasculaires et néoplasiques.

En tant que titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la signalisation de la réponse inflammatoire, Marc Servant étudie des protéines précises (les kinases et les ubiquitins ligases) qui déterminent la réponse immunitaire innée à des maladies, telles que l’athérosclérose et le cancer, et causent des réactions inflammatoires.

La recherche de M. Servant combine la biologie cellulaire, la biologie moléculaire, la pharmacologie, l’immunologie et la génétique. À l’aide de matériel et de techniques de biologie cellulaire de pointe, il vise à repérer de nouvelles cibles cellulaires pour traiter les maladies inflammatoires chroniques et à proposer de nouvelles approches thérapeutiques.

En comprenant le rôle de l’inflammation dans les maladies cardiovasculaires et néoplasiques, M. Servant espère améliorer la qualité de vie des Canadiens et réduire l’effet néfaste que ces maladies ont sur le système de santé.

Équipe

Expertises

  • Sciences de la santé

Informations supplementaires

Consultez cette fiche sur :